• Livraison rapide en France métropolitaine !

La maladie cœliaque

LA MALADIE Cœliaque 

glutenlogo.jpg
Cette maladie se  caractérise par l'intolérance d’une protéine contenue dans les céréales, à savoir le gluten, qui endommage les villosités intestinales. Ces dommages conduisent à des troubles de l’assimilation des nutriments. Le retrait du gluten de l'alimentation permet à la muqueuse intestinale de se régénérer et aux symptômes de disparaître. La maladie cœliaque est particulièrement présente dans les pays où l’alimentation de base est riche en gluten, contenue notamment dans le blé, le seigle et l'orge.

La maladie peut se présenter sous différentes formes:

1. Forme classique - la forme la plus courante de la maladie; le patient présente les symptômes cliniques complets et une atrophie de la muqueuse. Les symptômes typiques sont : la diarrhée, des douleurs abdominales, une prise de poids insuffisante (chez les petits enfants), le manque d'appétit, un essoufflement.

2. forme asymptomatique - lorsque les symptômes sont discrets et se produisent au-delà du système digestif, par exemple l'anémie, des dommages de l'émail, des troubles émotionnels.

3. forme latente - survenant chez les personnes génétiquement prédisposées à la maladie cœliaque. Bien que les résultats des tests ne montrent pas d'atrophie, les symptômes de la maladie ne sont pas apparents, ou se produiront à l'avenir avec une atrophie de la muqueuse de l'intestin grêle. Dans de tels cas, les résultats des tests montrent des marqueurs sérologiques de la maladie cœliaque.

4. Potentiel - prédisposition génétique à la maladie cœliaque.

En Europe, la forme classique de la maladie cœliaque touche 1 personne sur 1000, tandis que sa forme asymptomatique touche 1 personne sur 130 à 500. Les symptômes cliniques de cette maladie peuvent apparaître après une exposition à long terme au gluten. Les symptômes n’apparaissent que plus tard si l'enfant est allaité au sein, cependant, l'introduction précoce du gluten dans l’alimentation peut accélérer le processus de développement de la maladie. À l'heure actuelle, la maladie cœliaque est habituellement diagnostiquée chez les enfants en maternelle ou à l'école primaire, mais moins fréquemment chez les enfants de moins de 2 ans. La maladie peut être causée par des facteurs tels qu’une infection ou d'une autre maladie comme le diabète.

La maladie cœliaque peut être diagnostiquée par des tests cliniques, des tests sanguins - marqueurs sérologiques de la maladie cœliaque et par la biopsie de la muqueuse de l'intestin.

Marqueurs sérologiques de la maladie cœliaque, le plus couramment utilisé à des fins diagnostiques, sont les suivants:

1. Endomysial anticorps (EMA) - régulièrement testée dans IgA, pour les personnes avec déficit en IgA - IgG.

2. Transglutaminase tissulaire (TTG)

3. Biopsie de l'intestin grêle et l'examen histopathologique des tissus est nécessaire pour le diagnostic.

La mise en place d’un régime sans gluten ne doit pas être entrepris sans avoir subi l’un des examens ci-dessus.

Des échantillons de tissus sont prélevés à partir du duodénum, le plus souvent par endoscopie. 

Le régime sans gluten doit être ensuite suivi pendant toute la vie (seul moyen actuellement connu pour faire face à cette maladie). Le régime élimine donc les produits contenant  du blé, du seigle, de l'orge et de l'avoine. Il existe cependant des produits considérés comme naturellement sans gluten : on trouve par exemple, le maïs, le riz, le soja, le sarrasin, le millet, la pomme de terre, l’amidon de manioc, l'amarante ou les produits dont la teneur en gluten ne dépasse pas 20 mg / kg – comme l’amidon de blé sans gluten.

 Les produits sans gluten sont marqués du logo international « épi de blé barré ».

Respect de l'alimentation sans gluten est surveillé avec des marqueurs sérologiques: EMA et tTG.

Les complications résultant du non-respect des recommandations diététiques sont:

1. troubles de la fertilité

2. L'ostéoporose et l'ostéomalacie

3. Tumeurs du système digestif - intestin grêle et l'œsophage.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l’Association Française Des Intolérants au Gluten (AFDIAG)  www.afdiag.fr/